LES 11 JANVIER, TOUS À AMIENS POUR LES 8 DE GOODYEAR-TOUS SUR LE PONT POUR AIDER, SOUTENIR ET DÉFENDRE LES MILITANTS QUE LE POUVOIR TENTE DE BÂILLONNER PARCE QU'ILS OSENT SE DÉFENDRE OU SE REBELLER.

17/02/2016

 

Lundi 22 février, les partenaires sociaux entament leurs négociations sur l’avenir de l’assurance-chômage. Le gouvernement oriente le débat depuis plusieurs semaines vers la nécessité de réduire l’aide aux chômeurs en mettant en avant l’idée de dégressivité des allocations. En clair : les chômeurs nous coûtent trop cher. Un constat complètement erroné : le régime français d’indemnisation du chômage est excédentaire. J’ai bien dit : excédentaire. [...]

PDV Air France

 

Quelles annonces nous réserve-t-on pour le CCE des 25-26 février ? Souvenez-vous des promesses d'octobre…

Le Clash Actu

 

JT satirique de la CGT Air France est de retour en 2016 pour la saison 3. Au sommaire :

. Plan Perform 2020 : la recette de Gâteau, nouveau DGRH Air France

. RPS (souffrance au travail) Le PDG pète les plombs

Salariés AF, vous êtes victimes de RPS, ne restez pas isolés, contactez nous :

 

Tel 01 41 56 04 08 / 04 11

Courriel : contact@cgtairfrance.com

A l'heure où nos conquis sociaux sonr rognés ou mangés les uns apres les autres par le ""socialisme actuel"", à l'heure où celui ci frappe le peuple comme il l'a toujours fait (jules moch, daladier et d'autres) comment ne pas évoquer l'histoire et notamment la libération où, porté par tout un peuple mobilisé, un homme comme Croizat (Marcel Paul disait la m^me chose) pouvait déclarer à l'assemblée nationale: "Désormais, et de suite, après des années de souffrances, nous mettrons l'homme à l'abri du besoin, nous en finirons avec les angoisses du lendemain. Votre vie ne sera plus une charge ou un calvaire". il ajoutait, s'adressant a des milliers de travailleurs: " Tout dépendra de vous. l'avenir réclame de suite vos mains" bises a tous.

michel etievent.

 

Et TOUJOURS CETTE HISTOIRE QUI BEGAIE...savez vous comment à commencé l'immense mouvement de grèves et de changement social du front populaire? Par le licenciement violent de deux ouvriers du Havre! Le 2 mai 1936 le patron des usines Breguet du Havre licencie les ouvriers Friboulet et Vachon pour avoir osé ne pas travailler le 1er mai (à l'époque il n'est pas ferié et jour de revendication). Les ouvriers de Bréguet appellent la federation CGT des metaux a Paris et c'est ambroise croizat, secretaire national qui vient sur place et exhorte a la grève générale . Elle se declenche aussitôt et met dans les jours qui suivent le feu à la France ouvrière. Tout le mois de mai et de juin des milliers de greves avec occupations d'usines enflamment le pays. (12 000 greves , dont 9000 avec occupations d'usines) Dans la rue 5 millions de personnes!. Un mouvement extraordinaire qui va pousser le patronat paniqué et la gauche recemment arrivée au pouvoir (le Hollande de l'époque c'est Léon Blum) à concéder d'urgence le 7 juin à Matignon, toutes les grandes conquêtes qui font aujourd'hui notre dignité: les congés payés, les quarante heures (auparavant 72h!!!), les conventions coillectives, des augmentations de salaire jamais vues..) CA FAIT REFLECHIR, NON! Qu'est qu'on attend, nous, vous? PAS DE CHANGEMENT SANS MOBILISATION POPULAIRE...bises à tous

Michel Etievent

CROIZAT BATIT, EL KHOMERI DETRUIT

il ya 70 ans en 1936 face à un peuple mobilisé et dans la rue, le front populaire est contraint de faire passer la semaine de travail de 68 h( parfois 76h) à 40h ( confirmée abaissée en core par loi croizat, ministre communiste du travail en 1945) .... en 2016 le gouvernement "socialiste" avec une autre ministre du travail la repasse à 60h...Comment peut-on (pouvez vous) dormir? comment peut-on rester les bras croisés? Bises en attendant que l'on se bouge....

Michel Etievent

Nous sommes les 8 de Goodyear ! Plus belles les Luttes s'engage aux côtés de milliers d'autres citoyens contre cette condamnation inique, scandaleuse, antirépublicaine. Qu'on ne nous dise plus que la lutte des classes n'existe pas. Ce jugement en est la preuve irréfutable pour celles et ceux qui en doutaient ou celles et ceux qui veulent la nier pour encore mieux exploiter le peuple. Après les 5 copains d'Air France, après la condamnation du syndicat CGT des marins, après le prof d'Avignon, c'est maintenant au tour des Goodyear. Et tout ceci en à peine un mois. Ya basta.

ZAD des Concessions Hydroélectriques

 

12 février, 08:25 · Beaumont-Monteux

 

Les échos journal par franchement de gauche, nous expliquent que la concurrence dans l'énergie n'est pas une bonne chose. La stratégie et on presse le citron, on prend la thune quand il ne reste qu'une épave on enfile tout à l'état.

 

http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021686745954-electricite-limmense-faillite-de-leurope-1199347.php

14319 personnes ont déjà signé la Pétition contre la mise en concurrence des Concessions Hydrauliques ! Merci à tous...

Posté par ZAD des Concessions Hydroélectriques sur samedi 21 novembre 2015

Que n'avions-nous pas entendu sur l'archaïsme de la Nationalisation. Et pourtant...La Nationalisation était de bâtir...

Posté par Luc-andré Pons sur mardi 5 janvier 2016

Les NAO à Arkéma

La CGT Arkéma et ses filiales ont décidé de partir ensemble et unis à la négociation pour les NAO (Négociations annuelles obligatoires, qui concernent principalement les salaires). Elles ont lieu ce 16 décembre. Et pour communiquer plus facilement avec les salariés, la coordination a choisi le mode vidéo.

Christian Lamotte

Jean-Philippe Freysselinas

Frédéric Avon

Emmanuel Grandjean

Commerces ouverts le dimanche à Quimper: la CGT appelle au boycott

Les élus CGT des magasins Carrefour et Géant de Quimper (Finistère) appellent les consommateurs à ne pas se rendre dans les supermarchés, les dimanches.

Les représentants syndicaux des personnels de Carrefour et Géant de Quimper (Finistère) appellent les consommateurs à boycotter les supermarchés ouverts les dimanches 13 et 20 décembre.

Ils réagissent à l'autorisation municipale qui permet aux commerces d'ouvrir les deux dimanches avant Noël. Pour eux, "il n'y a pas de justification d'ouvrir le dimanche. Noël tombe un vendredi. Les clients ont le temps de faire leurs courses les jours précédents."

Les élus syndicaux en appellent à la solidarité des consommateurs. "Avant de mettre un pied dans le magasin, les clients doivent se demander s'ils seraient prêts, eux, à travailler le dimanche", suggèrent les élus.

 

200 € à la fin du mois

 

Ils dénoncent le principe du volontariat qui s'impose aux salariés par contrainte économique. "Il y a des volontaires car il y a beaucoup de précaires parmi nos collègues, précise Michelle Laurent, déléguée du personnel chez Carrefour. Le travail du dimanche est payé 300 %. Quand on gagne peu, 200 € en plus à la fin du mois, ce n'est pas négligeable."

Si aucune action n'est programmée, les représentants CGT n'excluent pas quelques "surprises" comme en 2014 et le débrayage à l'entrée du magasin Géant. Le dimanche 10 janvier 2016, pourrait également être un jour de mobilisation.

Pour leur part, certains commerçants indépendants de la galerie de Glann Odet estiment que seule l’ouverture du 20 décembre suffit.

 

La CGT est profondément choquée et indignée par les attentats criminels qui ont été perpétrés la nuit dernière à Paris.

Toute la CGT tient à témoigner de son soutien et de sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par cette tragédie.

Elle salue la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des agents des services et entreprises publics, qui montrent en chaque circonstance, leur engagement au service des populations.

Les militants et les syndiqués de la CGT continueront plus que jamais à défendre au quotidien les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité, valeurs essentielles de la démocratie et de notre république.

Alors que notre société vit une crise économique et sociale terrible, ces fondamentaux doivent être réaffirmés plus que jamais. Face à ces actes criminels sans précédent, toutes tentatives d’opposition de salariés ou de citoyens doivent être condamnées.

Le gouvernement vient de prendre des mesures d’urgences en matière de sécurité. La CGT réaffirme son attachement aux libertés individuelles et collectives. Au-delà de ces heures d’émotion et de recueillement, d’autres mesures, tant au niveau national qu’international, seront à mettre en œuvre rapidement pour retrouver ces valeurs de la République et conquérir une paix durable partout dans le monde.

Le mouvement syndical français et mondial doit s’unir dans cette période. Les messages de condamnation et de soutien arrivés de nombreux pays du monde, montrent que c’est possible et indispensable.

 

Montreuil, le 14 novembre 2015

 

Qui a dit que lutter était inutile...... On peut dire que là ce fut du rapide. Il n'y a pas de secret lorsque le rapport de force est présent ! émoticône smile

Communiqué de presse de l'UL CGT d'Aubagne LA LUTTE PAIE !!!!

Après 4 jours de grève et d'occupation du site, les agents de l'agglomération du pays d'aubagne unis dans l'intersyndicale CGT, FO et FSU ont obtenu la totalité de leurs revendications.

La mobilisation débutée vendredi avec un taux de gréviste de 70% est passé à 90% ce lundi, avec une surveillance du garage des bennes 24h/24h durant ces 4 jours !

ils ont donc gagné :

-L' augmentation du régime indemnitaire de 100 € net pour les catégories C, 60 € pour les catégories B et 30 € pour les catégories A, avec un rétroactif de 5 mois;

- la continuité des contrats d'avenir;

-L'augmentation de la valeur faciale et de la participation patronales pour les tickets restaurants !!!

Des revendications plus que légitimes face à la mise en place de la métropole où les acquis sociaux sont les seuls garants de conditions de travail décentes et donc d'un service public de qualité.

L'unité, la détermination et la cohérence d'action des agents et de l' intersyndicale à permis la victoire! Mais aussi Le soutien de la population Et des organisations cgt tel que l'ul, l'ud et Les syndicats cgt du territoire Notamment des territoriaux d'aubagne avec qui la lutte continue contre la privatisation de la cuisine centrale et le maintien du CLAM (association d'activité sociales des agents).

Un préavis de grève reconductible est d'ores et déjà déposé pour mardi prochain à la ville d'aubagne afin que les agents puissent participer à l'ensemble des actions pour le maintien des acquis et des services publics municipaux.

L'ul d'aubagne appelle les syndiqués cgt, les salariés et la population d'aubagne et sa région à soutenir et participer à ces prochaines initiatives pour que notre service de restauration collective reste public.

Nous félicitons encore les agents de l'agglomération d'aubagne pour cette belle victoire qui en appelle de nouvelles !

Ceux qui lutte risquent de perdre ceux qui ne font rien ont déjà perdu!

 

Pour L'ul cgt d'aubagne

 

 MOULINS MAUREL

Communiqué de Presse :

Les conditions de la reprise sont réunies !!!!

 

Nous ne laisserons, ni Nutrixo, ni personne d’autre, saboter notre projet industriel !!! Alors que le redémarrage de l’activité industrielle des MOULINS MAUREL est sur le point d’aboutir, le groupe NUTRIXO tente de faire échec à celui-ci en demandant, ce jour, l’expulsion immédiate et sans délai des salariés qui se battent depuis des mois pour permettre le redémarrage des Moulins.

 

Le comportement du groupe NUTRIXO est dans la droite ligne de leur attitude depuis leur annonce de fermeture des MOULINS MAUREL : tout mettre en oeuvre pour empêcher une issue favorable pour l’emploi et le maintien de l’activité.

 

L’Etat doit prendre ses responsabilités pour empêcher toute action mettant en péril la reprise industrielle. Laisser faire serait totalement inacceptable et irresponsable.

 

La CGT 13 prendra toutes les mesures nécessaires pour empêcher toute action de sabotage de la part de NUTRIXO.

 

Nous ne laisserons, ni Nutrixo, ni personne d’autre, saboter notre projet industriel !!!.

 "Le dialogue social à Air France, c'est comme le 49.3..."

 

Les représentants de l’intersyndicale de la compagnie aérienne étaient auditionnés mercredi par l’Assemblée nationale.

"Nous ne sommes pas des voyous." Les représentants syndicaux des salariés d’Air France étaient auditionnés mercredi à l’Assemblée nationale, quelques minutes après le PDG de la compagnie aérienne, Frédéric Gagey.

 

Ils en ont profité pour dénoncer le manque de dialogue social au sein de la direction de la compagnie : "Le dialogue social promu à Air France, c’est comme le 49.3 pour vous, ce n’est pas mieux que ça", a assuré François Hamant (Alter) face aux députés.

 

"Cette entreprise remplit ses vols à hauteur de quasi 90% de moyenne annuelle, générant au passage une des recettes unitaires les plus fortes de l’industrie. Où est ce canard malade que l’on voudrait achever ?", s’est indigné le syndicaliste.

 

"Ce que vous avez vu le 5 octobre", a expliqué Miguel Fortéa de la CGT en évoquant l’affaire des chemises déchirées, "c’est surtout une exaspération." Le syndicaliste a ajouté que "derrière un emploi Air France, il y en a cinq d’induits…"

 

La compagnie aérienne française connaît actuellement un conflit social très dur. Près de 3.000 emplois sont menacés.

Posté par Anne Bachman sur samedi 5 décembre 2015

Quand un élu anciennement PS (maire de Grans), désormais soutien de la droite discute avec les salariés du SAN Ouest Provence en grève depuis plusieurs jours… Voilà ce que cela donne ! Écoeurant ! Scandaleux ! Merci à Anne pour cette belle vidéo.